• Humbles conseils pour écrire... (1)

     

    Lorsque l'on veut écrire, que ce soit un roman ou pour soi-même, j'ai pu remarquer qu'il y a plusieurs choses à prendre en compte. Je vais donc faire une série d'articles dans lesquels je donnerai quelques petits conseils qui, selon moi, peuvent être utiles (en toute modestie).

    Il s’agit de choses que j’ai pu observer par moi-même.

     

    Voici les trois premiers points importants lorsque l'on veut écrire puis être publié.

     

    1 - Etre curieux.

     

    On dit que la curiosité est un vilain défaut et c'est celui de la majorité, si ce n'est de la totalité, des écrivains. Pour écrire, il faut s'intéresser à toutes sortes de choses. Ne vous cantonnez pas à un genre littéraire ou à parler avec une seule catégorie de personnes...

     

    Allez voir tout le monde. Parlez à des ouvriers, des cadres, des commerçants, des écrivains, des bibliothécaires, des agriculteurs, des étudiants, des professeurs, des chômeurs... Parlez à toutes les personnes que vous pouvez croiser. Chaque discussion peut vous apporter énormément car tout le monde a des points de vue différents sur tous les sujets, et des raisons d'avoir ces points de vue.

     

    Regardez toutes sortes de films, lisez toutes sortes de livres, promenez-vous un peu partout. Vous pouvez dénicher une idée n'importe où, n'importe quand, n'importe comment. Une feuille qui tombe d'un arbre peut vous donner une idée de roman. A condition que vous soyez curieux et que vous fassiez marcher votre imagination.

     

    2 - Trouver un endroit où écrire.

     

    C'est également un point très important selon moi.

     

    Etes-vous capable d'écrire dans toutes les circonstances? Si oui, vous avez beaucoup de chance.

     

    Dans le cas contraire, qu'est-ce qui vous permet d'écrire, de pouvoir tourner vos phrases? Est-ce que vous êtes bien lorsque vous êtes entouré? Si oui, pourquoi ne pas écrire dans un bar, un centre commercial, au salon pendant que votre famille discute ou regarde la télévision...

     

    Ou préférez-vous être seul? Assis à votre bureau ou sur votre lit, votre ordinateur sur vos jambes.

     

    Et la musique? Est-ce qu'elle vous inspire comme Stephen King ? Ou est-ce qu'elle vous dérange?

     

    Tout cela dépend de vous. Si vous supportez le bruit, si vous êtes capable d'en faire abstraction ou non. A vous de trouver votre équilibre.

     

    3 - Le style d'écriture.

     

    C'est l'une des choses les plus difficiles à déterminer lorsque l'on veut écrire, même si le plus souvent cela vient tout seul.

     

    A quelle personne allez-vous écrire?

    Première personne, votre personnage fait partie de l'histoire. Sauf cas exceptionnel (qu'il soit magicien, médium...) faites attention à ce qu'il ne se sache pas tout sur tout.

    Troisième personne, vous pouvez vous faire omniscient. Vous pouvez donner le sentiment au lecteur que vous savez tout, partager certaines choses ou pas.

     

    Le temps du récit?

    Présent ou passé? Et si vous écrivez au passé, passé simple ou imparfait?

    C'est difficile également de choisir. N'oubliez pas la concordance des temps qui est extrêmement importante pour que la lecture soit fluide. Si vous avez du mal, dénichez le vieux Bescherelle que vous utilisiez à l'école ou au collège. Il pourra vous être d'une très grande utilité.

     

    Quel genre?

    Fantastique, poésie, régional, thriller, policier, théâtre...

    Là encore, vous devez écrire en fonction de vos affinités. Ne vous risquez pas dans un style que vous n'aimez pas ou que vous ne comprenez pas, car alors votre malaise se ressentira au fil de vos phrases.

    Ecrivez sur ce que vous connaissez et en fonction de votre imagination.

    N'essayez pas d'être la prochaine J.K. Rowling si vous avez davantage une âme de Molière.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :