• Bonjour à toutes et à tous,

     

    La plateforme sur laquelle mon blog se trouvait ayant été modifiée, je la trouve beaucoup moins pratique à utiliser… J’ai donc décidé de changer de plateforme pour développer mon blog de future romancière.

     

    J’ai donc le plaisir de vous présenter mon nouveau blog.

     

    Vous y retrouverez les articles qui se trouvaient sur l’ancien et je vais tenter de le mettre à jour plus régulièrement.

     

    En ce qui concerne l’écriture, mon roman Le Cœur de Pierre avance bien. La réécriture me prend plus de temps que je ne le pensais car en parallèle, j’ai mes cours et mon travail. Les prochains mois seront assez chargés pour moi avec la rédaction de mon mémoire de fin d’études que je présenterai en septembre. Mais après cela, j’aurai beaucoup plus de temps pour m’occuper de mon roman et chercher un éditeur.

     

    J’attends également les résultats d’un appel à textes organisé par le Sortilèges Editions. Je leur ai soumis deux nouvelles sur le thème des Métamorphes. Résultats cet été !

     

    En attendant, il vous faudra être patients pour me lire.

     

    A bientôt !

     

    IMG_2827

    votre commentaire
  • Olivier Barde-Cabuçon

    J'ai rencontré Olivier en 2006, au Salon du Livre d'Histoire de Senlis. Il y présentait son premier roman, Les Adieux à l'Empire.

    Les Adieux à l'Empire

    Une petite banderole sur la jaquette présentait Olivier comme le nouveau Dumas et je me suis approchée par curiosité. Je lui ai demandé s'il pouvait me parler de son livre et nous avons discuté de la manière dont il était venu à l'écrire. Puis de nos passions communes pour la lecture et l'écriture. J'ai acheté son livre, qu'il m'a dédicacé, et nous sommes depuis restés en contact par e-mail et par téléphone.

     

    Peu de temps après notre rencontre, et ayant vu l'un des blogs que je tenais à l'époque, Olivier m'a demandé si je pouvais lui créer un blog officiel. J'ai accepté.

     

    http://olivierbardecabucon.kazeo.com/

     

    Il a continué d'écrire de son côté, me faisant lire les autres romans qu'il écrivait avant de les envoyer aux maisons d'édition.

     

    Puis, une maison d'édition qui avait découvert Olivier grâce à son blog le contacta pour savoir où en étaient les projets qu'il avait en cours.

    Et c'est en avril 2010 qu’il publia son second roman, Le Détective de Freud.

    Le Détective de Freud

    Puis, en 2012, Olivier signe avec Acte Sud et publie son troisième roman : Casanova et la femme sans visage. Il s'agit du premier roman d'une série de livres qui se passe au XVIIIème siècle. 

    Il a d'ailleurs été récompensé le 17 novembre 2012 et a reçu le prix Sang d'Encre 2012 pour son ouvrage. 

    Casanova et la Femme Sans Visage

    En Mars 2013, Olivier a publié la suite des Enquêtes du Commissaire aux Morts Etranges, Messe Noire.

    Messe noire

    Olivier est l'une des personnes qui me soutiennent le plus dans mon désir d'écrire et d'être publiée. Sa rencontre fait partie des grands moments de ma vie.

     

    Merci Olivier !


    votre commentaire
  •  

    Lorsque l'on veut écrire, que ce soit un roman ou pour soi-même, j'ai pu remarquer qu'il y a plusieurs choses à prendre en compte. Je vais donc faire une série d'articles dans lesquels je donnerai quelques petits conseils qui, selon moi, peuvent être utiles (en toute modestie).

    Il s’agit de choses que j’ai pu observer par moi-même.

     

    Voici les trois premiers points importants lorsque l'on veut écrire puis être publié.

     

    1 - Etre curieux.

     

    On dit que la curiosité est un vilain défaut et c'est celui de la majorité, si ce n'est de la totalité, des écrivains. Pour écrire, il faut s'intéresser à toutes sortes de choses. Ne vous cantonnez pas à un genre littéraire ou à parler avec une seule catégorie de personnes...

     

    Allez voir tout le monde. Parlez à des ouvriers, des cadres, des commerçants, des écrivains, des bibliothécaires, des agriculteurs, des étudiants, des professeurs, des chômeurs... Parlez à toutes les personnes que vous pouvez croiser. Chaque discussion peut vous apporter énormément car tout le monde a des points de vue différents sur tous les sujets, et des raisons d'avoir ces points de vue.

     

    Regardez toutes sortes de films, lisez toutes sortes de livres, promenez-vous un peu partout. Vous pouvez dénicher une idée n'importe où, n'importe quand, n'importe comment. Une feuille qui tombe d'un arbre peut vous donner une idée de roman. A condition que vous soyez curieux et que vous fassiez marcher votre imagination.

     

    2 - Trouver un endroit où écrire.

     

    C'est également un point très important selon moi.

     

    Etes-vous capable d'écrire dans toutes les circonstances? Si oui, vous avez beaucoup de chance.

     

    Dans le cas contraire, qu'est-ce qui vous permet d'écrire, de pouvoir tourner vos phrases? Est-ce que vous êtes bien lorsque vous êtes entouré? Si oui, pourquoi ne pas écrire dans un bar, un centre commercial, au salon pendant que votre famille discute ou regarde la télévision...

     

    Ou préférez-vous être seul? Assis à votre bureau ou sur votre lit, votre ordinateur sur vos jambes.

     

    Et la musique? Est-ce qu'elle vous inspire comme Stephen King ? Ou est-ce qu'elle vous dérange?

     

    Tout cela dépend de vous. Si vous supportez le bruit, si vous êtes capable d'en faire abstraction ou non. A vous de trouver votre équilibre.

     

    3 - Le style d'écriture.

     

    C'est l'une des choses les plus difficiles à déterminer lorsque l'on veut écrire, même si le plus souvent cela vient tout seul.

     

    A quelle personne allez-vous écrire?

    Première personne, votre personnage fait partie de l'histoire. Sauf cas exceptionnel (qu'il soit magicien, médium...) faites attention à ce qu'il ne se sache pas tout sur tout.

    Troisième personne, vous pouvez vous faire omniscient. Vous pouvez donner le sentiment au lecteur que vous savez tout, partager certaines choses ou pas.

     

    Le temps du récit?

    Présent ou passé? Et si vous écrivez au passé, passé simple ou imparfait?

    C'est difficile également de choisir. N'oubliez pas la concordance des temps qui est extrêmement importante pour que la lecture soit fluide. Si vous avez du mal, dénichez le vieux Bescherelle que vous utilisiez à l'école ou au collège. Il pourra vous être d'une très grande utilité.

     

    Quel genre?

    Fantastique, poésie, régional, thriller, policier, théâtre...

    Là encore, vous devez écrire en fonction de vos affinités. Ne vous risquez pas dans un style que vous n'aimez pas ou que vous ne comprenez pas, car alors votre malaise se ressentira au fil de vos phrases.

    Ecrivez sur ce que vous connaissez et en fonction de votre imagination.

    N'essayez pas d'être la prochaine J.K. Rowling si vous avez davantage une âme de Molière.


    votre commentaire
  • "Pourtant, la punition et la souffrance seraient présentes, tout comme le bonheur, c'était cela l'écriture."

    La voleuse de livres

     

    La Mort dans La Voleuse de livres de Markus Zusak


    votre commentaire
  •  

    Il faut se ménager !

     

    Cela peut vous faire sourire, mais c'est extrêmement important. Certains peuvent écrire sous le coup d'émotions fortes ou du stress. Mais la plupart du temps, il faut avoir l'esprit libre pour pouvoir écrire.

     

    Aménagez vous du temps de repos après le travail ou l'école par exemple.

     

    Parfois, vous pourrez avoir l'impression que vous ne savez pas quoi écrire, ou encore que vous n'arrivez pas à écrire vos phrases. Pourtant vous savez ce que vous voulez écrire, mais vous n'y arrivez pas.

     

    NE VOUS FORCEZ SURTOUT PAS!

     

    C'est extrêmement mauvais pour la fluidité de votre texte. Si vous n'arrivez pas à écrire, faites une pause. Essayez de vous détendre en regardant un film, en passant du temps en famille ou avec vos amis, faites autre chose. Déconnectez-vous de votre roman.

     

    Je sais que cela peut être très frustrant de ne pas arriver à écrire, surtout lorsque l'on adore ça. Ca peut même devenir démoralisant si ça dure trop longtemps.

     

    Mais ne forcez pas votre esprit à se plier à un exercice pour lequel il n'est pas prêt à ce moment-là. Vous n'arriverez à rien, sinon à rester devant votre clavier à lire et relire vos notes sur le chapitre que vous voulez écrire.

     

    Votre capacité à écrire reviendra d'elle-même. Ne vous inquiétez pas. Il faut juste vous laisser un peu de temps.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires